29/9/20 – Soutenance de thèse de Charles Huyghues Despointes #SocialMediaAnalytics

Soutenance homme

Charles Huyghues Despointe soutiendra sa thèse intitulée « Trajectoire de l’information dans les médias sociaux » le mardi 29 septembre 2020 à 14h, dans la salle 103, bâtiment A, campus Porte des Alpes de l’Université Lyon 2, Bron. La soutenance sera également transmise en direct via ce lien : http://eve.univ-lyon2.fr/direct/ .

Mots clés : Trajectoire de l’information, extraction d’informations, mutation de l’information, propagation de l’information, analyse des médias sociaux.

Résumé : Les travaux présentés dans cette thèse, réalisés en collaboration avec l’entreprise Bertin IT, ont pour objectif d’étudier la manière dont l’information chemine dans des corpus de documents tirés des médias sociaux. Nous présentons le modèle de la Trajectoire de l’information, une manière de représenter la propagation d’informations qui mutent en même temps qu’elles se propagent dans des corpus de documents textuels. Dans la littérature, la question de la propagation est généralement dissociée de la question de la mutation de l’information. Le modèle de la Trajectoire permet de représenter les deux phénomènes conjointement ce qui est tout à fait innovant. Nous détaillons une méthode pour approcher la Trajectoire de l’information en deux temps. Nous commençons par estimer sa structure de propagation via la notion de chaînes cohérentes. Ensuite, nous décrivons une méthode pour extraire de cette structure les différentes informations qui se propagent ainsi que pour les nommer. Nous démontrons expérimentalement la pertinence de chaque méthode à l’aide de campagnes d’évaluation par des experts. Nous présentons également nos travaux pour exploiter les objets que nous construisons. Les trajectoires que nous calculons permettent par exemple de naviguer efficacement dans de grand corpus de documents, de détecter et d’analyser la nuance entre deux propagations d’informations similaires, et de découvrir des informations qui correspondent à des signaux faibles potentiels.

Rapporteurs :
    Juan-Manuel Torres-Moreno (Université d’Avignon)
    Pascal Poncelet (Université de Montpellier)

Examinateurs :
    Clémence Magnien (CNRS, Sorbonne Université)
    Camille Roth (CNRS, Centre Marc Bloch)

Directeurs de thèse :
    Sabine Loudcher (Université Lyon 2)
    Julien Velcin (Université Lyon 2)
    Leila Khouas (Bertin IT)

Leave a Reply

Your email address will not be published.